OuïrZieuter

Attention ! Les 2 et 3 septembre, pour la 4ème fois, Simone pète les watts à La Réole !

Gino, Alex et GiKing Kong Blues recordllou, les trois zicos du groupe King Kong Blues et leur pote Val, contrebassiste d’un groupe de rockabilly, se sont mis en à 4, il y a quelques années de ça, pour trouver un nom qui évoquerait une fête populaire sur fond de décibels à leur futur festival.

L’image d’une mamie rock’n roll en perfecto coiffée d’une banane argentée a du émerger de ce branstorming créatif collectif, puisque c’est de là  que Simone pète les watts est né !

Une idée commune pour créer  un événement culturel dans le sud Gironde, à La Réole. Un festival gratuit, local et pour tous, de la famille avec poussette, aux ouvriers agricoles espagnols, en passant par les teufeurs. Esprit bon enfant de rigueur !

Avec zéro moyen, forts de leur envie, de leur motivation et de leur réseau (pour info, Gino, un de ces hommes orchestres passionnés, est un ancien du groupe Parfum de Femme que les enfants du rock bordelais des années 80 n’ont certainement pas oublié), ils ont réussi à créer un rendez-vous qui, depuis 2013 a su fidéliser un public de plus en plus nombreux, tout en promouvant les talents musicaux locaux.

C’est ainsi, qu’au fil du temps, ils ont développé d’autres activités.

À l’organisation de concerts et de festivals ils se sont investis dans une activité de tourneur (France et Espagne/Portugal depuis 2012), quand depuis 2011, ils ont mis sur pied une activité de label discographique, avec un réseau de distribution national et local.

Si la 1ère année du Festival, en 2013, ils furent 1000 à venir voir Simone péter les watts, avec une compil des groupes de la programmation à la clef, l’année dernière ils étaient 3000.

Simone pète les watts expose

Souhaitons à l’asso organisatrice Le Passage, d’attirer encore et toujours plus de monde cette fois-ci, d’autant qu’à la programmation toujours aussi éclectique (à découvrir dans la vidéo en fin d’article), s’est rajouté du théâtre d’impro avec Givré (Animaction), un atelier de percussions où vont se produire une cinquantaine d’enfants composant le groupe des Percutemps, plus un marché de créateurs, des artisans et des plasticiens.

Prog Festival Simone pète les watts 2016

Avec, pour se sustenter, la restauration bio et locale proposée par Papou, producteur de légumes à Marmande et les crêpes de Marina. Sans oublier un espace Nuit Debout pour le volet citoyen engagé et un stand faisant appel au bienfaiteur et mécène qui sommeille en chaque spectateur, tout euro versé étant un acte de soutien à une initiative qui fait autant cracher les watts, qu’elle crée du lien.

C’est clair, une fois de plus, le samedi 2 et le dimanche 3 septembre prochains,  elle va assurer Simone !

 

Isabelle Camus

Isabelle Camus

Journaliste, serial blogueuse, anglophile, tea-addict et ecolo-geek de la génération X.
Peu adepte des chemins balisés, elle a vécu moultes aventures dans la sphère journalistique bordelaise en collaborant à Sud Ouest, Aqui.fr, Spirit, Human & Terre et Rue89 Bordeaux.
Activité bitextuelle (print + numérique) à laquelle il faut rajouter la création du blog “Chartron's place to be”, du pure player “My Global Bordeaux” et du petit dernier "What a biotiful world" relais de plusieurs années dans le secteur des produits culturels.
Savourant tous les jours sa chance de vivre dans une ville magnifique en bordure d'eau, non seulement XVIIIème, mais plate, elle entretient indéfectiblement et par tous les temps, son penchant naturel pour le glocal (penser global et agir local)... à vélo !