À boire et à manger

Le 21 décembre, on bouillonne d’ardeur et on orgasme tous en c(h)oeur

Parce qu’on ne pouvait pas passer à côté de l’événement, Jugeote qui a des amis toujours bien informés, tient à partager avec vous le thème de cette journée mondiale dévolue à… l’orgasme. Un terme issu du grec, évocation de mille voluptés et signifiant « bouillonner d’ardeur » dont nous laissons à Wikipédia le soin de vous donner une définition circonstanciée ☞ http://fr.wikipedia.org/wiki/Orgasme.

Journée mondiale de l'orgasme

 L’orgasme pour sauver le monde

Où l’on apprendra donc, après quelques menues recherches pour étayer l’affaire, que le 21 décembre est le jour du solstice d’hiver, soit la plus courte journée de l’année et donc, cqfd, la nuit la plus longue.

Que l’idée, bourrée de vibrations positives et ondulatoires  a été lancée en 2006 par un couple d’Américains qui prétendaient que «la forte énergie dégagée lors de l’orgasme réduirait les niveaux de violence, de haine et de peur». Bref ! Le bon vieux faites l’amour, pas la guerre…

Un sujet pain béni pour les médias et les instituts de sondage pour savoir si l’orgasme est une chimère, un graal  pour les uns ou l’aboutissement banal de la jouissance pour les autres en solo, en duo voire à plusieurs avec les meilleurs moyens de l’atteindre à la clef.

Et conclusion scientifiquement prouvée à l’appui ! Si tant est qu’il soit pratiqué protégé, le contraire pouvant infirmer l’affirmation suivante : le sexe, encore mieux que le travail, c’est la santé ! Ne pas le faire en diminuerait l’envie…  http://www.aufeminin.com/societe/journee-mondiale-de-l-orgasme-les-5-vertus-du-sexe-s8756.html 

Alors ? Prêts à participer au sauvetage du monde en faisant des galipettes et un don d’orgasme ? 😉

 

 

Isabelle Camus

Isabelle Camus

Journaliste, serial blogueuse, anglophile, tea-addict et ecolo-geek de la génération X.
Peu adepte des chemins balisés, elle a vécu moultes aventures dans la sphère journalistique bordelaise en collaborant à Sud Ouest, Aqui.fr, Spirit, Human & Terre et Rue89 Bordeaux.
Activité bitextuelle (print + numérique) à laquelle il faut rajouter la création du blog “Chartron's place to be”, du pure player “My Global Bordeaux” et du petit dernier "What a biotiful world" relais de plusieurs années dans le secteur des produits culturels.
Savourant tous les jours sa chance de vivre dans une ville magnifique en bordure d'eau, non seulement XVIIIème, mais plate, elle entretient indéfectiblement et par tous les temps, son penchant naturel pour le glocal (penser global et agir local)... à vélo !