© Isabelle Camus
02 Sep 2016

Du 8 au 11 septembre, débats, décibels et 2ème clap pour le Darwin Ocean Climax Festival

Rétrospective À l’occasion de ses 25 ans et dans le cadre de la COP21 (Conférence des Nations unies sur les changements climatiques),  l’association SURFRIDER FOUNDATION EUROPE s’était, l’an dernier, associée au DARWIN ECO-SYSTEME de la caserne Niel pour générer une énorme mobilisation sur les enjeux climatiques et la protection des océans. @ Jugeote nous avions suivi l’événement dans son intégralité*

1
Team Action Froid
07 Déc 2015

Les maraudeurs au grand coeur d’Action Froid renforcent leur présence à Bordeaux

Le 18 novembre 2015, quelques jours après le vendredi noir de sinistre mémoire qui frappait Paris et endeuillait la France, un concert était donné à Darwin, l’éco-système de la caserne Niel par Théo La Tangente, un groupe bordelais qui, ce soir là, envoyait au public encore groggy par l’actualité, une bonne dose d’humanité via son titre inédit dédié aux

0
The Pains of Beign Pure at Heart en mode Technicolor à Darwin
03 Mai 2015

The Pains of Being Pure at Heart : Darwin en mode Twee

Le 6 avril dernier, sous l’impulsion du collectif Genre ! qui se fait fort de mettre en avant tout ce qui sonne garage à Bordeaux, The Pains of Being Pure at Heart, un des héritiers les plus excitants de la galaxie Sarah Records, débarquait à Darwin pour un concert nocturne inédit. Le groupe

Thomas Camus 0
Rigodon le bateau de Clément Salzes photo Frédéric Blanc
03 Avr 2015

« A fonds » derrière Clément Salzes, le Marin de la Lune en lice pour la Solitaire du Figaro

Clément Salzes vient d’avoir 32 ans. 100% bordelais, ayant de ce fait toujours bénéficié de la proximité de la Garonne, de la mer et de l’océan (à chaque milieu ses joies et ses pratiques) , il a été scout marin. Passionné  de technique pour tout ce qui vogue sur l’eau, diplômé d’un Bachelor of Engineering de l’Université de Southampton, il

0
EK
12 Mar 2015

L’édito archi bien et citoyen de la revue EK

Au fil de ses lectures,  il en est que l’on aimerait partager et livrer telles quelles dans leur intégralité, parce qu’en peu de mots, elles en disent fort long. C’est le cas  avec l’édito plein de jugeote, entre vigilance et espérance, du numéro 43 d’ EK (le magazine international dédié à l’architecture et à l’urbanisme éco-responsables)

0