ON Y ÉTAITOuïrZieuter

Musical Ecran 2016 : plein les yeux, plein les oreilles pour un tour du monde éclectique

La deuxième édition de Musical Ecran, c’est fini. Pendant une semaine, on a fait le plein de culture musicale depuis le fond de son siège au cinéma et depuis les pavés de la cour Mably face à la scène. Ça fait du bien !

Depuis 2 ans, Bordeaux Rock, le cinéma Utopia, Monoquini et Cinémarges, nous offrent un véritable mix de courants musicaux à l’écran et sur scène. Cette semaine, on est passé du punk blues de musiciens Maliens résistants face aux terroristes, à la fantastique Nina Simone et son influence musicale dans le monde. Le tout suivi de concerts hip-hop/soul de Charles X, à l’électro dance de Benjamin Diamond. Bref, on a pas eu le temps de s’ennuyer !

Pour ma part, j’ai eu l’occasion de voir deux films complètement différents : The Ballad of Genesis and Lady Jaye et Rubble Kings. L’un raconte une histoire d’amour portée par la musique, quand l’autre parle de l’apparition du Hip Hop à New York dans les années 70.

THE BALLAD OF GENESIS AND LADY JAYE

genesis-and-lady-jaye

Si vous connaissez les groupes COUM Transmissions, Throbbing Gristle ou Psychic TV, vous n’avez pas pu passer à coté de Genesis P-Orridge, leadeuse emblématique et extravagante, pionnière du genre musique industrielle !

« J’ai rencontré Genesis en lui marchant sur le pied. »

La réalisatrice, Marie Losier, rencontre par hasard Genesis lors d’un vernissage à New York : « J’ai rencontré Genesis en lui marchant sur le pied ». Cette rencontre a donné naissance à 7 ans de tournage de 2004 à 2011 dans l’intimité de l’artiste et de sa compagne Lady Jaye, née Jacqueline Breyer. Au-delà de l’univers musical, ce film est une véritable histoire d’amour allant jusqu’à la création d’un être « pandrogyne »  par les successives opérations esthétiques qui ont poussé le couple à se ressembler l’une-l’autre. Le but est de former « deux parties d’un nouvel être » sous le nom de Breyer P-Orridge.

La musique est simplement le berceau de leur vie. En 2004, Lady Jaye rejoint le groupe Thee Majesty 4 ans après sa rencontre avec Genesis et jusqu’à sa disparition en 2007. En sa mémoire, Marie Losier et Genesis décident de terminer le film tourné au Bolex 16 mm, qui verra finalement le jour en 2011.

Ce film est un mélange de musique, de poésie, de théâtre et de cinéma à travers un univers «fantasmagorique» qui illustre la perception artistique de la réalisatrice et l’esprit décalé de l’artiste.

RUBBLE KINGS

Ou le récit de la naissance du Hip-Hop à New York !

102005148-51e94e5c-37c2-4a5f-837a-9c47d8922898

Le documentaire nous plonge dans le New York des années 60-70. Le mouvement des droits civiques déclenche une révolte tourmentée, bouleversée par les assassinats consécutifs de ses défenseurs comme Martin Luther King et Malcolm X, engagés contre la ségrégation raciale des Etats Unis. Face à cette AfricanAmericans1insécurité et cet espoir de paix détruit à chaque soulèvement social, des gangs de plus en plus puissants se développent dans chaque quartier et sèment le chaos dans toute la ville. C’est pourtant à ce moment là que la musique joue un rôle décisif dans l’apaisement des tensions. Un accord de paix est finalement conclu entre les gangs. Des rencontres se forment et font émerger un nouveau genre musical : le Hip-Hop.

Trophée commun d’une alliance de paix, le Hip-Hop s’impose aujourd’hui dans le monde entier. Né dans les rues du New York désespéré, il est aujourd’hui symbole d’espoir et une preuve de ce que l’union a de meilleur.

Alimenté par les témoignages des fondateurs des Ghettos Brothers, d’Ed Koch (maire de NY de 1978 à 1989), mais aussi d’Afrika Bambaataa (fondateur de la Zulu Nation) et Kool Herc (initiateur des Block Parties), ce documentaire est une véritable mine d’informations sur le genre. Illustré d’images/vidéos d’archives, de dessins, et d’interview rythmées par une grosse bande originale. Le réalisateur Shan Nicholson a passé 8 ans à dépoussiérer de nombreuses images d’époque et on le lui doit bien !

Musique à l’Ecran 2016 : encore un grand cru ! Vivement la playlist de l’année prochaine pour un nouveau voyage éclectique dans l’espace-temps musical !

Nahia Farmer

Nahia Farmer