Partenaires

Rue89 Bordeaux, le média Jugeote friendly

Pour parler de  notre partenaire Rue89 Bordeaux, il faut d’abord parler de Rue89 tout court.

Créé par des journalistes en 2007, dont plusieurs issus du journal Libération, le pure player parisien a choisi ce nom car, pour ses fondateurs, Pierre Haski (président de la société Rue89 et directeur de la publication), Laurent Mauriac (directeur général), Pascal Riché (rédacteur en chef), Arnaud Aubron (webmaster/ éditeur) et Michel Lévy-Provençal : « la rue est un lieu où on aime bien être, et que 89 est un chiffre plein de valeur. C’est la liberté, c’est la chute du Mur de Berlin en 1989… »

« Une nouvelle aventure au coeur de la révolution en cours de l’information avec pour ambition d’inventer un média mariant journalisme professionnel et culture de l’Internet », sera son crédo de départ.

Média indépendant et participatif, le principe de réalité économique a toutefois rattrapé Rue89, racheté en 2011 par le Nouvel Obs.

Car oui, on ne le dira jamais assez : faire vivre aujourd’hui un média, et qui plus est numérique même si c’est l’avenir, est bien un sport de combat sur fond de numéro d’équilibriste !

Paris, Lyon, Strasbourg, Bordeaux

Devenue une marque, Rue89 s’est exporté à Lyon, Strasbourg et depuis janvier 2014, Bordeaux sous la houlette de Walid Salem (directeur de publication ayant déjà collaboré avec Rue 89), Jean-François Belhomme (ancien de TV7, spécialisé dans la publicité sur Internet) et le rédacteur en chef Simon Barthélémy,  (journaliste à 20 Minutes, Terra Eco, MyGlobalBordeaux…).

Entités complètement distinctes et indépendantes, si les rédactions mutualisent le titre, une technique, une interface  et une charte graphique communes, le fonctionnement de chaque plate-forme régionale est autonome.

Bien comprendre qu’au-delà de son nom et d’une réputation acquise d’entrée, Rue89Bordeaux  ne bénéficie en aucune manière de l’appui financier de son confrère parisien qui possède zéro part dans l’affaire.

Son financement repose donc sur un capital de départ, des partenariats et la publicité locale qui reste le nerf de la guerre de son modèle économique. Quant à la ligne éditoriale, selon ses conditions générales d’utilisation, « Rue89 Bordeaux a l’ambition de contribuer à la promotion de la liberté d’expression et de la diversité des opinions, par un usage ouvert des réseaux électroniques ».

Jugeote kiffe Rue89Bordeaux

Entre Jugeote et Rue89 Bordeaux il y a…

« Son site généraliste a ainsi pour objectif de développer et de maintenir une communauté en ligne ouverte sur l’actualité locale et nationale en donnant notamment à chacun de ses visiteurs l’occasion de publier des informations, des vidéos, des photos ou des extraits sonores, de recommander des sites ou des pages web.

Rue89 Bordeaux a également l’ambition de promouvoir à travers son site, un nouveau modèle juridique qui gouverne la communication publique et allie à la fois esprit de liberté et de responsabilité ».

Alors pourquoi un partenariat entre Jugeote et Rue89 Bordeaux ? D’abord parce que plusieurs membres de Jugeote pigent ou travaillent avec Rue89 Bordeaux. Ce qui crée des liens ! Ensuite parce que l’union fait la force et que les deux médias sont complémentaires. Jugeote a un ton et Rue89 Bordeaux le sien. Si nous traitons de sujets bordelais, ce n’est qu’une partie de nos centres d’intérêt. Nous ne nous positionnons pas comme un média local, mais global.

De plus, notre modèle économique pour l’instant inexistant et l’organisation de notre équipe composée pour beaucoup de contributeurs qui travaillent, impliquent qu’il y aura beaucoup de partages d’articles, ou dit autrement, de curation de contenu. Nous laissons le soin à Rue89 Bordeaux de traiter des sujets de fond et des thèmes made in Bordeaux que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Voilà ! Vous savez tout ! Entre les deux et sans que votre coeur balance, vous pouvez naviguer d’un site à l’autre, la balade n’en sera que plus enrichissante 😉

Isabelle Camus

Isabelle Camus

Journaliste, serial blogueuse, anglophile, tea-addict et ecolo-geek de la génération X.
Peu adepte des chemins balisés, elle a vécu moultes aventures dans la sphère journalistique bordelaise en collaborant à Sud Ouest, Aqui.fr, Spirit, Human & Terre et Rue89 Bordeaux.
Activité bitextuelle (print + numérique) à laquelle il faut rajouter la création du blog “Chartron's place to be”, du pure player “My Global Bordeaux” et du petit dernier "What a biotiful world" relais de plusieurs années dans le secteur des produits culturels.
Savourant tous les jours sa chance de vivre dans une ville magnifique en bordure d'eau, non seulement XVIIIème, mais plate, elle entretient indéfectiblement et par tous les temps, son penchant naturel pour le glocal (penser global et agir local)... à vélo !

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *