À boire et à mangerJUGEOTE VOUS MONTRE SES SAINTS

Sainte Julienne – 16 février

En ce 16 février nous aurons une pensée particulière pour les JULIENNE, car c’est aujourd’hui leur fête.

Sainte JULIENNE est la sainte patronne des légumes. 
Chez les végétariens, la tradition veut qu’à la sainte Julienne, on offre un cadeau en rapport avec un légume ou un fruit.

528354_fulvio-bonavia

« Magnifaïque ma chériiie ! Il ira très bien avec le chapeau en choux de Bruxelles que tu m’a offert l’an dernier »

 

ETYMOLOGIE

Vient du latin : « Julia », famille romaine qui disait descendre de Vénus.

Bananarama-Venus---The-Fire-574216

« I’m your Venus, I’m your fire , At your desire… »

 

CARACTERE

Elles ont les pieds sur terre et des opinions bien tranchées. Têtues, parfois boudeuses, il est inutile d’essayer de les faire changer d’avis.

thumb.php

« Naaaan ! J’veux pas faire la bise à Mamie, elle pique ! »

 

Elles sont aussi très généreuses et ne comptent pas leur peine pour rendre service.
Leur gentillesse et leur féminité font tout leur charme.

brune-plus-sexy-1

« – Au téléphone quand je dis que je m’appelle Julienne, on imagine une femme d’un certain âge, du coup beaucoup annule leur rendez-vous avec moi. Mais toi tu es venu et je…eh oh, ça va? T’as du mal à respirer ? »

 

Romanesque, sensuelle, idéaliste, elle peut aussi se montrer impulsive, franche et directe.

femme-qui-tape-violente-les-10-fois-ou-je-me-suis-enervee

« Alors cette petite robe elle me boudine !? Et mon poing dans ta gueule, tu vas voir si ça me boudine ! »

 

 

PARMI LES « JULIENNE » CÉLÈBRES CITONS

Il semble que le prénom Julienne interdise à quiconque d’être célèbre.
J’aurais pu citer « Julienne de légumes », mais les plus perspicaces auront déjà noté qu’il ne s’agit pas d’une personne glam, mais d’un plat à base de carottes, courgettes, concombres et céleris.

DICTON DU JOUR

« Carnivore à la saint Victor,
végétarienne à la saint Julienne »

Franck Le Henry

Franck Le Henry

Néo bordelais né aux Batignolles, il est spécialiste ès grand écart. S’endormir avec Nietzsche et se réveiller avec l’Équipe lui est aussi facile que regarder Robert De Niro dans « Taxi driver » et enchaîner avec Robert de Rosny dans « Money drop ».
Une langue bien pendue, un regard décalé, une plume prête à dégainer sur à peu près tout ce qui bouge, il était donc naturel qu’il se lance dans la comédie et l’écriture : théâtre, court métrage et autres billets d’humeur.